Ce mardi 23 juin, le député Hervé Cornillie a interrogé la Ministre des Sports, Valérie Glatigny, sur les fonds d’aide d’urgence pour le sport.

Contexte

Afin d’apporter une aide aux secteurs touchés par les mesures de confinement, un Fonds d’urgence doté de 4 millions d’euros a été mis en place pour le secteur sportif. Les dossiers devaient être rentrés entre le 15 et le 19 juin.

Le député Hervé Cornillie a interrogé la Ministre des Sports sur le bilan de ces fonds d’aides : « Cet appel a-t-il connu un certain engouement ? Combien de dossiers ont-ils été introduits ? Ouvert à de nombreux acteurs du sport, qu’en est-il dans les faits ? Ont-ils tous répondu présents ? Quel profil ont les demandeurs ? »

La Ministre précise que « ce type de soutien vise à cibler les structures mises en péril à cause du Covid et non pas à combler des manques à gagner. Dans les semaines qui viennent, d’autres mesures viendront soutenir les clubs pour la reprise avec donc une autre logique, cette fois-ci cibler sur la relance. »

Le 15 juin, l’analyse des dossiers a débuté. Les services de la Ministre prennent contact pour d’éventuelles informations manquantes. Les résultats seront ainsi présentés au gouvernement le 16 juillet.

« Les premières liquidations ou premières tranches de 60% interviendront à partir du 22 juillet. A compter de la date de réception de cette avance, les bénéficiaires disposeront de 3 mois pour envoyer leurs pièces justificatives à l’administration afin de bénéficier de la seconde tranche. »

576 dossiers rentrés

576 dossiers (dont 13 de fédérations) ont été déposé pour une demande d’intervention globale de 7 066 211 euros. La moyenne des aides demandées se situent à 12 267 euros. Certains clubs ne sollicitent qu’une centaine d’euros et d’autres structures montent à plus de 200.000 euros. Le top 5 des disciplines se constitue comme suit : le football (200 dossiers), le basket (44), le tennis (37), les sports équestres (32) et le tennis de table (22). Au niveau de la répartition provinciale (hors fédération), 30% des dossiers sont issus de la province du Hainaut, 27% des clubs liégeois, 15% des clubs namurois, 11% de la province du Luxembourg, 9% de la région bruxelloise, 8% du Brabant wallon.

You must be logged in to post a comment.