Ecole des Sports de Mouscron

L’Ecole des Sports de Mouscron, c’est un ambitieux projet mené conjointement par la Ville de Mouscron et l’intercommunale IEG. Fin août, une réunion de travail s’est déroulée en présence des différentes parties prenantes dont trois ministres directement impliqués. Ministre wallon des Infrastructures sportives, Jean-Luc Crucke en était.

Ce lundi, en commission du Parlement de Wallonie, le député Hervé Cornillie rappelé que « ce beau projet a le mérite d’utiliser optimalement et de moderniser des infrastructures sportives existantes en interaction avec le monde de l’enseignement et le développement de filière dont le sport études. » Quelles seront les prochaines étapes ? Un plan pluriannuel va-t-il voir le jour ? Comment les différents niveaux de pouvoir vont-ils s’impliquer et se coordonner ? Ce sont là les questions que le député de Wallonie picarde a posées au ministre.

Selon lui, les autorités communales et l’intercommunale doivent établir un plan d’investissement réaliste. Bien que des contacts préalables ont été noués, elles doivent également « se renseigner sur les procédures encadrant les différentes possibilités de financement au niveau de la Wallonie et de son département des infrastructures sportives. » Le projet comporte également un volet enseignement, assez important d’ailleurs. « Il est nécessaire de pouvoir avancer en parfaite collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles. » continue-t-il. La présence des ministres Jeholet et Daerden témoigne de cette volonté de travailler ensemble.

« Lors de la réunion, un masterplan nous a été présenté. Il concerne les infrastructures sportives et il s’élève à 15 millions d’euros. À l’heure actuelle, l’intercommunale d’études et de gestion IEG a d’ores et déjà introduit une première demande de subsides auprès d’Infrasports. » s’est félicité Jean-Luc Crucke. Depuis l’aménagement d’un plateau synthétique jusqu’à l’achat d’équipement divers en passant par les systèmes d’éclairage, de nombreux investissements sont là déjà pris en compte.

« Un second dossier portant notamment sur la création de logements sur le site a par ailleurs été introduit dans le cadre du premier volet de l’appel à projets WAO. Ce dernier manquant de précision, il n’a pu être sélectionné par le comité de sélection, alors piloté par Jean-Michel Saive. » poursuit le ministre. Pour autant, c’est un projet global qui est mené par la Ville de Mouscron et IEG. Il contribuera au rayonnement sportif de la Wallonie avec une offre de formation permettant de déceler de nouveaux talents. De plus, son positionnement au cœur de l’Eurométropole, non loin de Lille qui sera un des pôles olympiques lors des JO de Paris en 2024, est un atout selon Hervé Cornillie.

You must be logged in to post a comment.