Ce mercredi, en séance plénière, le député Hervé Cornillie a interrogé la Ministre de l’Environnement sur la réouverture des piscines et les problèmes rencontrés par les gestionnaires des piscines par celle-ci.

Contexte

Vendredi dernier, le Codeco a permis la réouverture des piscines au public. Ce qui constitue au premier abord une bonne nouvelle se révèle cependant être un véritable un casse-tête pour les gestionnaires de piscines. Ces derniers doivent, en plus de la mise en place du protocole sanitaire, effectuer toute une série de tests et analyses de l’eau et des vestiaires.

« Lorsqu’une piscine ferme pour une durée supérieure à un mois, doit être effectué une analyse de la légionellose. À l’annonce de la réouverture, il est plus que probable que la grande majorité des piscines wallonnes aient sollicité les laboratoires en même temps. Ces dernières devront donc attendre quelques jours pour que les prélèvements soient effectués. Elles auront encore besoin d’une dizaine de jours pour obtenir les résultats. Protocole sanitaire soudain et protocole de reprise après une longue fermeture permettent d’expliquer que de nombreuses piscines wallonnes n’ont pu rouvrir ce lundi, malgré le week-end de préparation prévu par le Codeco. », explique le député Hervé Cornillie.

Des laboratoires à disposition

Le député Hervé Cornillie a interrogé la Ministre Tellier sur le sujet : « Comment venir en aide aux piscines wallonnes dans le cadre de leur réouverture ? Est-il possible pour la Région d’assister les gestionnaires de piscines pour leur réouverture rapide ? Si oui, est-ce prévu ? ».

« A ce jour 7 laboratoires sont agréés en Wallonie pour pratiquer ces analyses afin de pouvoir répondre le plus rapidement possible à la demande de réouverture évidemment bien légitime. J’ai demandé également à l’Institut Scientifique de Service Public (ISSeP) qui en principe ne fait que des vérifications, d’offrir ses services en complément de ces laboratoires en cette fin d’année. Et la SWDE s’est dite également disponible pour soutenir de façon encore plus importante qu’à son habitude les laboratoires. », répond la Ministre.

You must be logged in to post a comment.